Y'a pas de voiles aux volets de mes frères
Y'a pas d'opale autour de mes doigts
Ni cathédrale ou cacher mes prières
Juste un peu d'or autour de ma voix

Je vais les routes et je vais les frontières
Je sens, j’écoute, et j'apprends, je vois
Le temps s’égoutte au long des fuseaux horaires
Je prends, je donne, avais-je le choix?

Tel est mon destin
Je vais mon chemin
Ainsi passent mes heures
Au rythme entêtant des battements de mon cœur

Des feux d’été je vole aux sombres hivers
Des pluies d'automne aux étés indiens
Terres gelées aux plus arides déserts
Je vais je viens, ce monde est le mien

Je vais les routes et je vais les frontières
Je sens, j’écoute, et j'apprends, je vois
Le temps s’égoutte au long des fuseaux horaires
Je prends, je donne, avais-je le choix?

Je prends le blues aux signaux des répondeurs
Je prends la peine aux aéroports
Je vis l'amour a des kilomètres ailleurs
Et le bonheur a mon téléphone